Comment vivre après 62 ans ?

À 62 ans, l’aptitude à travailler, à prendre des responsabilités et à gérer certains postes, n’est plus la même qu’auparavant. C’est pourquoi à 62 ans et cela dépend de l’année de naissance, intervient la retraite. La retraite est une période très difficile dans la vie de tout individu surtout quand ces personnes en retraite se retrouvent face à une baisse flagrante de leurs revenus.

Prendre la retraite en Suisse.

Encore appelé système de prévoyance, la retraite marque l’arrêt d’activité. Elle est basée sur 3e pilier. Le premier pilier, est la prévoyance étatique, le deuxième pilier est la prévoyance Et Le 3e pilier est la prévoyance privée. En parlant du premier pilier qui est la prévoyance étatique, il assure le minimum à tout l’ensemble de la population Suisse. Ce pilier repose sur trois assurances l’AVS (Assurance Vieillesse et Survivants), l’AI (Assurance Invalidité) et l’APG (Allocation pour Perte de Gain). Par rapport au 2e pilier qui est la prévoyance professionnelle, elle est obligatoire pour tout individu salarié dans une entreprise en Suisse. L’assurance du deuxième pilier Complète l’assurance AVS. Elle assure la mise en place d’un capital à la retraite Ce qui va permettre de subvenir aux besoins quotidiens et de garder son niveau de vie précédant. Concernant le 3e pilier qui représente la prévoyance privée, cliquez sur ce lien http://3pilierasuisse.ch/ pour apprendre tout ce qu’il faut savoir sur ce dernier pilier. Notamment le principe de base du 3e pilier ses aléas et quel type de 3e pilier choisir.

Il est important de se faire assurer.

Étant donné que la retraite marque l’arrêt d’activité et donc la baisse de revenus, il est plus que nécessaire de pouvoir compter sur quelqu’un ou sur un organisme pour pouvoir maintenir un train de vie inchangé d’où l’importance de se faire assurer afin de percevoir une pension.